l'Exmoor

 L'Exmoor L'Exmoor est une race très ancienne et aussi très pure. Son ancêtre était un poney préhistorique qui venait d'Asie et vivait avant l'ère glaciaire, il y a 100 000 ou 200 000 ans. On a retrouvé des ossements de ce sujet en Alaska. L'environnement était hostile, le froid extrême et les prédateurs nombreux. A la fin de la période glaciaire, l'Exmoor émigra vers la Sibérie, en traversant l'Oural, et vers l'Europe de l'Ouest par le détroit de Béring, qui n'était pas recouvert d'eau. Il colonisa le sud des îles Britanniques avant qu'elles ne se séparent du continent.


Au 11ème siècle, les forêts d'Exmoor et de Dartmoor furent classées "forêts royales". L'Exmoor, du fait de son isolement dans ces forêts peu accessibles et où aucune route ne menait, ne subit pas d'influence extérieure, il évolua en race pure. En 1818, la forêt royale, réservée à la chasse, fut vendue à des chevaliers, puis à des fermiers et d'autres particuliers. Thomas Aucland préserva 30 poneys Exmoor de race pure pour les élever avant que leurs caractéristiques particulières ne se perdent dans les nombreux métissages. C'est grâce à lui que la race existe encore de nos jours. Pour les autres qui ne faisaient pas partie de l'élevage d'Aucland, du sang Welsh fut introduit et détériora les qualités de l'Exmoor.


La première guerre mondiale transforma l'Exmoor en réserve de viande pour les soldats, et décima les troupeaux. En 1921, l'Exmoor Pony Society fut créée pour préserver la race et la faire connaître. Malheureusement, la seconde guerre mondiale faillit sonner l'extinction des Exmoor. Après la guerre, ne restaient plus que 50 poneys dans toute la région. De nos jours, quelques poneys sauvages parcourent encore les falaises qui surplombent la mer, mais la plupart d'entre eux sont élevés dans des haras privés ou des fermes.


En 1950, la région d'Exmoor devint un parc naturel. Ce plateau, qui est à cheval sur le Devon et le Somerset (Angleterre), regarde le Canal de Bristol et tire son nom de la rivière Exe qui y prend sa source. La lande prédomine, en se partageant l'espace avec les bruyères. 692 km carré appartiennent au parc, du plateau d'Exmoor aux collines de Brendon et à la vallée de Porlock. Pour en savoir plus sur cette région propice au tourisme vert et aux randonnées pédestres et équestres, visitez le site qui lui est dédié : www.somerset.gov.uk/tourism


Au début des années 80, beaucoup de passionnés s'intéressèrent à au poney Exmoor. Sa population atteint 800 sujets et ne cesse de croître. L'Exmoor intéressa les USA et le Canada, il y fut exporté. C'est un poney solide, travailleur et docile. Il vaut mieux que les premiers contacts avec l'homme aient lieu dès son plus jeune âge. L'Exmoor est un poney sauvage, qui vit toute l'année dehors, en semi liberté et qui se contente de peu. Il a une personnalité affirmée, et son cavalier devra s'y habituer. Il s'exprime le mieux en randonnée, il est endurant, avec des pieds sûrs, et gentil quand on sait le prendre.


Mon expérience d'un poney Exmoor : Il avait du sang Exmoor, ça je n'en doute pas. C'est un poney plus fin que le pure race Exmoor, sans doute à cause du sang Arabe. Il présente une robe plus claire sous le ventre, sur les naseaux et à l'intérieur des cuisses. Courageux, il porte les petits cavaliers confirmés sur son dos. Quelques fois, dans un éclat de vivacité il fait un écart, surprenant son cavalier et le mettant à terre en le passant par-dessus son encolure. Pour rectifier cette mauvaise habitude, des adultes ont décidé de le faire galoper, mais la vivacité de ses réactions a vite jetés à terre leur bonne volonté et leur délicat postérieur ! Comme quoi, il faut se méfier du plus petit que soit. Rusé, ce poney l'était, et aussi malin qu'il fut, il ne bougeait pas une oreille en forêt. Chassez le naturel...


Caractéristiques de l'Exmoor :

* Taille moyenne : 1m30 pour les mâles. 1m27 pour les femelles.
* Tête : Grosse.
* Oreilles : Epaisses et petites.
* Yeux : Bourrelet caractéristique au-dessus des yeux (yeux de crapeaux) qui protège de la pluie.
* Crins : Longs et raides.
* Membres : Minces mais forts, bonnes jointures.
* Pieds : Petits, arrondis et très durs.
* Robe : Baie, bai brun et louvet. Le tour des yeux, le dessous du ventre, le bout du nez et l'intérieur des cuisses sont plus clairs. Pas de marques blanches.


28/12/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 8 autres membres